_ à fleur de peau

7 jrs dété 114x146 fev 09
©joeprat

La peau c’est notre premier chagrin. Notre premier soleil aussi.
La peau c’est notre barrière. Elle lutte. Elle résiste. Elle accompagne. Et parfois elle dit, elle dévoile. Elle trahis. Elle trahis l’âme. Elle trahis le cœur. Le reflux très fond. L’inavouable soi, qui par moment nous écartèle, nous saigne, nous brûle.
Cette délicieuse parcelle d’eau à fleur, qui noue des livres.
Quand on s’oppose à soi. Quand on étouffe le métronome.
C’est tout un feu qui fleur. On veut l’arracher, on veut la saigner. Alors on gratte. On gratte pour mieux dire non. Non j’ne veux pas de moi. La peau c’est notre photogravie.

La peau elle nous reflète. La peau à peur. La peau elle dit l’Histoire. Elle trahit l’instant.
Le Maintenant. Le passé qui oppose. Qui impose.
La peau elle sait. Elle sait tout. On ne peut pas lui mentir. On ne peut pas se mentir.
Sinon elle feuille. Elle épine. Elle dévore. On réprime et elle brûle. Nous. Pas les autres.
La peau c’est les murs de notre maison. On ne se cache pas derrière la peau, on essai juste.
La peau elle dit vrai. Rien à discuter. Elle sait, alors on veut la virer. La quitter. On ne veut plus lui parler. On s’arrache à elle. Et on dit que l’on n’a pas de peau.
Mais on sait pourquoi. C’est comme un thé mal infusé.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s