_ Humilité


©joeprat

Dans la nuit plus noire que la lumière, l’éveil … lumière intérieure.

Générer sa propre chaleur lorsqu’il fait froid. Générer sa propre fraîcheur lorsqu’il fait chaud. L’idée première du schéma bien ancré nous déroute de nos fonctions vitales.
Enfant nous entendons « couvre-toi bien pour ne pas avoir froid ». C’est bienveillant. Nous construisons alors une barrière thermique extérieure pour faire barrage. Nous nous coupons au maximum du ressenti climatique de l’instant. Nous créons un effet de serre entre notre barrière artificielle de textiles et notre surface de peau. Le ventre, les viscères bien au chaud c’est favorable mais le cœur, il étouffe.

Laissons le corps ressentir l’environnement. Laissons le corps respirer, vivre et faire sa propre expérience. Laissons notre corps réagir et observons son autogestion, sa capacité à réguler. Nous touchons là l’intelligence, la conscience universelle. Nous sommes la nature. La nature sait ce qu’elle à a faire. Si nous interférons dans le processus naturel, nous prenons le risque de mettre en péril un processus qui a pourtant tout à nous apprendre, qui existe probablement depuis des millions d’années. L’être Humain est un nouveau-né face à la science. Il définit des théories qui deviennent des croyances puis se figent comme une raison universelle. Se coupant du champ naturel et plus largement du champ quantique. La conscience, l’énergie et la matière.

La notion de conscience collective, d’un grand tout d’énergie reliant tout l’univers à tendance à déstabiliser les facultés et autres instituions à tendance conservatrices. C’est l’avidité du pouvoir, de l’économie, de l’égo qui déroute l’être Humain de la conscience première. Ce qui le fait basculer d’évolution à régression, qui semble irréversible vue la nature Humaine.

La médecine moderne dans l’éternelle course aux nouvelles molécules, rêvant de l’ultime découverte et de rentabilité. On ne fera pas mieux que la nature. Voilà pourquoi la notion de « guérison » ne cesse de s’éloigner de la médecine moderne, qui se retrouve de plus en plus à côté de la plaque. Sans oublier une notion faisant sens unique,
étant la « destruction ». Destruction de la maladie, destruction cellulaire, destruction tissulaire, destruction du patient, etc… Alors que dans la nature tout se régénère, comme dans notre corps, les tissus, les organes, les fluides, à condition d’y instaurer un climat favorable. Ce qui met en évidence que la première des médecines est la nutrothérapie. Que la diététique est indissociable d’une intention de ré-équilibrer un climat de santé.

Si nous pensions « reconstruction » « régénération » nous n’en serions pas là sur le plan médical, nous nous inscririons dans une évolution sur la voie de la Connaissance. Au lieu de ça, c’est la course au trophée, l’ego bien en avant.

Il semble évident que sur la planète et probablement au niveau de l’univers, il n’existe rien ni personne de plus hostile que l’être Humain. S’enfermant lui-même dans ses dogmes, reproduisant ses zones de conforts et se montrant hostile à quiconque tenterait de contredire « ses vérités ».

Tout cela ne fait qu’entretenir l’ignorance et la peur. Car le générateur premier de tout cela semble bien être la PEUR. Le déni est engendré par la peur. Et il me paraît fort probable que des civilisations bien plus évoluées que nous vivent de pars et d’autre de l’univers. Tout cela est observé et étudié par de plus en plus de chercheurs et autres scientifiques sérieux. Il est aujourd’hui difficile de nier l’existence d’autres formes de vies, de consciences, d’intelligences dans l’univers, trop d’éléments, de témoignages sérieux existent. Il me paaraît évidant que tout cela est en lien direct avec la guérison.
Nous avons beaucoup à apprendre des EMI et des EMC. La médecine aurait tout intérêt à investir ce champ si elle souhaite vraiment acquérir des connaissances universelles.

Alors l’être Humain est-il prêt à accepter l’idée qu’il est un être sous évolué en comparaison d’autres civilisations existants dans l’univers ?
J’en doute, sinon il ne se montrerait pas si hostile.
Si l’être Humain dépasse ses peurs, alors tout devient possible.

L’énergie est maître de la matière et non l’inverse.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s